Merak

La Maserati Merak peut être vue comme une Ghibli simplifiée. Elle ne fait pas appel au V8 mais au V6 qu'elle partage avec la SM. Reprenant les lignes de sa grande sœur en s'en distinguant par un capot arrière spécifique, elle sera encore produite après le désengagement de Citroën. 1500 autos avec des V6 de 3 et 2 litres seront produites jusqu'en 1983.